L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Émissions
  3. Rockabilly, le vendredi à (...)
  4. Blues : So mystique ! la (...)
Votre don de soutien à JET
vendredi 1er décembre 2017

Blues : So mystique ! la chronique Rockabilly du vendredi 1er décembre vers 13h05

Le Blues So mystique

Ah Le Blues, le blues. En me plongeant de cet univers mystique qui le caractérise, j’ai eu envie d’ouvrir le grand livre poussiéreux rangé sur la dernière étagère de la bibliothèque et de partager avec vous les histoires et légendes qu’il renferme. Je serai un peu votre père Castor le temps de cette émission.

Le Blues est un chant mélodique à quatre temps, au rythme généralement lent et aux formes diversifiés, qui donnera notamment naissance au jazz. Il est né de l’esclavage des Noirs du sud est des états unis dans la seconde moitié du XIXème siècle, et trouve ses racines de l’Afrique. Il reflète alors fortement la parole des opprimés, et devient un exutoire pour oublier la dureté du travail quotidien dans les champs. Le mot Blues, vient de l’expression To Be Blue, qui exprime la mélancolie, la tristesse. L’équivalent en français de Avoir des idées noires (Noir c’est noir comme le chantait Johnny). BB King dira d’ailleurs très justement : « Un noir qui chante le blues est doublement Noir ». La voix du Blues a quelque chose d’incantatoire, mais à la différence du gospel appelant à une prière collective, celle-ci est qualifiée à l’époque de profane et séculière. Le blues dira-t-on c’est la musique du diable.

Imprégné de cette sonorité mélancolique et de cette puissance d’émotion pure qu’il transmet à l’âme. The father of the blues, William Christopher Handy disait « Le Blues vient du plus profond de l’homme. Il vient du néant, de la pauvreté, du désir. Quand un homme chantait ou jouait le blues, une petite partie de son besoin était satisfaite par la musique ».

Liste des chansons

1- Muddy Waters - Hoochie Coochie Man
2- BB King- Please Love me
3- BB King- Lucille
4- Robert Johnson- Sweet Home Chicago
5- Robert Johnson- CrossRoads
6- Howlin’ Wolf- Spoonful
7- Howlin’Wolf- Smockstack Lightnin’
8- Little Walter- My Babe

une : Robert Johnson par Robert Crumb





Documents joints