L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Hors studio
  3. FlashDanse#3
Votre don de soutien à JET
mardi 4 février 2014

FlashDanse#3

Jeudi 6 février de 12h à 13h en direct du TU

Emission spéciale en direct du TU de Nante) à l’occasion de Flash Danse #3 , Instantané chorégraghique du 6 au 18 février 2014.

Emission spéciale en direct du T.U. (Théâtre Universitaire de Nantes) à l’occasion de Flash Danse #3 , Instantané chorégraghique du 6 au 18 février 2014.
Avec Bertrand Salanon, directeur du T.U.  ; Anne Reymann, chorégraphe et interprète, metteure en scène de "Marche" , création de la compagnie "Les Maladroits"  ; Audrey Bodiguel (chorégraphe, interprète) pour la création Bound II 0  ; Julie Nioche, chanteuse et musicienne.

https://soundcloud.com

FlashDanse#3

Un instantané de la danse du moment et bien des rencontres possibles au coeur (et au corps) de l’actualité chorégraphique de Nantes et d’ailleurs : artistes de référence, chorégraphes émergents ; mondes intérieurs, corps engagés ou paysages lointains ; sources nouvelles d’expériences parfois inédites et saisissantes.
  spectacles / ateliers / stage / training / cinéma / vidéos / etc.

Marche LES MALADROITS ET ANNE REYMANN

Six performeurs face à un immense tas de paires de chaussures. Des souliers de tous types, de toutes origines. Les acteurs les manipulent, les portent, les jettent. Des personnages se dessinent et des images apparaissent : individus étranges, villes qui grouillent, scènes de guerre, déplacements de populations… Et tout se déconstruit de nouveau. Dans un mouvement perpétuel, tableau après tableau, masses et singularités s’opposent. Corps et chaussures s’accordent, et viennent questionner les notions de groupe et d’individu. Un théâtre d’objet chorégraphique, poétique et ludique.

La compagnie Les Maladroits a confié la chorégraphie et la mise en scène de ce spectacle à Anne Reymann, danseuse et chorégraphe nantaise. La compagnie confronte sa démarche artistique à d’autres univers, au gré des rencontres et s’en nourrit. Après Prises multiple, mis en scène par Grégory Gaudin, présenté au TU en 2010, Les Maladroits s’associent avec Anne Reymann, pour croiser un travail sur l’objet et le mouvement chorégraphiés.

06 FEV. à 21H00 - 07 FEV. à 19H30 - 08 FEV. à 17H30

Heroines + Bound II 0 JULIE NIOCHE ET SIR ALICE / AUDREY BODIGUEL - VLAM PRODUCTIONS

Héroïnes Julie Nioche et Sir Alice « Je voulais me confronter au risque de simplement danser, d’incarner sa voix. Elle voulait simplement prendre le risque de chanter sur de la guitare nue, d’être influencée par ma présence ». Entre performance et concert, Héroïnes est la rencontre brute de la danse et de la musique, une forme hybride à l’esthétique dépouillée, d’une simplicité désarmante et profonde. Julie Nioche creuse un sillon singulier dans le champ chorégraphique en construisant un langage nourri d’obstination vraie et d’engagement concret.

Bound II 0 Audrey Bodiguel - VLAM Productions Plongée au coeur d’un groupe d’adolescents, cette création explore une cacophonie de sons, de paroles qui cherchent leur sens, de corps en métamorphoses… Entre être soi et avec l’autre, dissonances et ruptures, désir et réalité, apparaît un fossé de fragilités. Bound II 0 joue donc de ce paradoxe entre l’absolu de liberté et la perte de repères. Les danseurs se glissent dans la peau d’ados, précipitant l’archétype de cet état de contradictions et d’exacerbations pour en construire avec beaucoup de finesse un propos intime et engagé.

14 FEV. à 20H30 AU STUDIO THEATRE