JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Les RDV de la rédaction
  3. La Quotidienne
  4. La Quotidienne mardi 15 (...)
Votre don de soutien à JET
mardi 15 mai 2018

La Quotidienne mardi 15 mai à 18h00

Spéciale Palestine

(crédit photo : pressetv.com)

par Pascal


Lundi 14 mai, près de 60 personnes palestiniennes sont tombées sous les balles de l’armée israélienne.
En solidarité avec le peuple palestinien, la rédaction de Jet fm rediffuse deux moments de radio ayant trait à la situation à Israël, pays sous régime d’apartheid.

> Christophe Oberlin est chirurgien, un chirurgien engagé. Ce spécialiste de la chirurgie de la main et des paralysies, auteur de plusieurs ouvrages (voir ici), connu pour ses prises de position politiques, se rend depuis plus de 15 ans dans la Bande de Gaza . Il y pratique une chirurgie réparatrice en soignant les blessures de guerre d’adultes et d’enfants. Il y forme également du personnel soignant.
A l’invitation des Amis de la Résistance Palestinienne , Christophe Oberlin était mercredi 28 mars à la Maison des Habitants et du Citoyen , place des Lauriers (quartier bellevue) pour une rencontre publique.
L’occasion pour La Quotidienne d’une rencontre dans nos studios avec Christophe Oberlin, accompagné de Denys Renaud et Michel Gouasdé, respectivement secrétaire et président de l’Association des Amis de la Résistance Palestinienne.

Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Dans l’héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face. Dans ce film aux multiples voix, des extraits de chroniques, d’interviews et d’échappées poétiques dansent aux corps-à-corps avec l’invisible des rues et paysages palestiniens. De cette Palestine fragmentée, des femmes et des hommes aux identités plurielles partagent leurs résistances et résiliences. Parce que la colonisation au quotidien n’est pas seulement celle des terres, du ciel des logements et de l’eau, elle ne cherche pas simplement à s’imposer par les armes, mais travaille aussi les esprits, derrière les fronts !

La réalisatrice de ce documentaire, Alexandra Dols, était présente à Nantes à l’occasion de la 2e semaine du film palestinien.
Pour organiser une projection du film :
En tant qu’association ou collectif, contacter Sandrine Floch (Sandrine.floch73@gmail.com)