L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Les RDV de la rédaction
  3. Archives de la rédaction
  4. 2015 - 2017 // CHRONIQUES
  5. Au Delà des Pages
  6. Au delà des pages - Mardi (...)
Votre don de soutien à JET
mardi 17 mai 2016

Au delà des pages - Mardi 17 Mai

Ce mois ci, nous nous concentrerons sur un livre et un seul : Lolita de Vladimir Nabokov.

par Maxime


Nous tacherons de passer outre le caractère sulfureux de ce livre pour étudier ce qui en fait la force et la beauté alors même que le thème de ce livre devrait plutôt nous inspirer le dégoût.

Bibliographie

- "Madame Bovary" par Gustave Flaubert (1857).
- "Les Fleurs du Mal" par Charles Baudelaire (1857).
- "Gatsby le Magnifique" par Francis Scott Fitzgerald (1925).
- "Machenka" par Vladimir Nabokov (1926)
- "Roi, Dame et Valet" par Vladimir Nabokov (1928).
- "L’Enchanteur" par Vladimir Nabokov (écrit en 1939, publié à titre posthume en 1986 ).
- "La Vraie Vie de Sebastian Knight" par Vladimir Nabokov (1941).
- "Lolita" par Vladimir Nabokov (1958).
- "Ada ou l’Ardeur" par Vladimir Nabokov (1969).
- "Lire Lolita à Téhéran" par Azar Nafisi (2004).

Filmographie

- "Lolita" réalisé par Stanley Kubrick (1962).
- "Lolita" réalisé par Adrian Lyne (1962).

Musique

- "L’histoire de Melody Nelson" de Serge Gainsbourg (1971).

Le Saviez vous ?

- l’Enchanteur, le récit qui jetait les bases de Lolita ne fut jamais publié du vivant de Nabokov, il fut proposé à un éditeur russe qui le refusa. Par la suite, Nabokov s’est exilé aux Etats Unis et prétendra avoir perdu ou même détruit le manuscrit. Il sera retrouvé et publié par son fils en 1986. Il est à noter que Nabokov à été tenté pendant la rédaction de Lolita de détruire le manuscrit.

- Kubrick et Lyne furent tous deux contraints pour leurs adaptations d’engager des actrices mineures pour jouer Lolita (Sue Lyon pour l’adaption de Kubrick, Dominique Swain pour celle de Lyne) après avoir tourné des essais peu convaincants avec des actrices majeures. Cela a eu pour effet dans l’adaptation de Lyne, qui est plus explicite, d’avoir recours à des coussins pour que Dominique Swain et Jeremy Irons ne soit pas en contact pendant les scènes les plus sensibles, scènes qui devaient être tournées en présence d’un témoin externe à l’équipe du film.

- Vladimir Nabokov souffrait de synesthésie graphème->couleur. La synesthésie est un trouble de la perception affectant un ou plusieurs sens, en général en les mélangeant (ce qui permet par exemple de voir les sons et la musique par exemple), la synesthésie graphème ->couleur quand elle faisait que Nabokov voyait chaque dans une nuance de couleur précise, il est tentant de penser que c’est pour cette raison que ces descriptions semblent si justes et évoque si spontanément la peinture.