L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Salon d’écoute
  3. Histoire des conquis sociaux,
Votre don de soutien à JET
vendredi 30 avril 2010

Histoire des conquis sociaux, samedi 1er mai dès 11h

par Polémix & La Voix Off

Quand on n’a pas pas de passé, on ne peut pas avoir d’avenir.

On aime la grosse rigolade chez Polémix et La Voix Off.
Mais il y a aussi des moments où la vacuité du discours médiatico-politique nous fatigue.
Dans ces moments là, j’aime prendre du recul en parlant d’Histoire.

Ce qu’on appelle les "acquis sociaux", devrait s’appeler "conquis sociaux"...
Il y a un peu plus d’un siècle, (c’était hier), les pauvres, (c’est à dire presque tout le monde), travaillaient dès l’enfance 16 heures par jour, 7 jours sur 7 !
Si ce n’est plus le cas aujourd’hui, (pour le moment), c’est parce que d’autres, avant nous, se sont battus contre leur condition de quasi-esclave.

Je suis parfois très agacé par des copains qui ne s’intéressent pas à la politique, mais qui jouissent, sans se poser de questions, du fruit des luttes menées par les générations précédentes. Comme si ces "acquis" nous étaient dus, sans que cela vaille une simple pensée... S’il y a la Sécu, les retraites, la journée de 8 heures, l’école obligatoire... c’est parce que d’autres, avant nous, se sont férocement battus pour cela... L’actuelle politique démontre d’ailleurs que ces "conquêtes sociales" ne sont pas du tout "acquises".

Je suis allé voir Pierre Royer, retraité de l’Education Nationale, qui a été mon prof d’Histoire au Lycée.
Dans son cours, je n’avais pas l’impression de travailler, mais de faire une pause pendant laquelle il racontait des histoires...
Je lui suis reconnaissant de m’avoir donné des clefs de compréhension du monde moderne.

Les gens qui n’ont pas d’Histoire ne peuvent pas avoir d’avenir.
Rien d’étonnant au fait que l’on envisage, en haut lieu, de supprimer cette matière dans certaines filières... pour commencer.
Or, l’Histoire est une matière vivante qui fait notre conscience présente et à venir.
L’Histoire appartient à tout le monde, pas à une caste de lettrés. Et encore moins aux politiques.
L’Histoire n’est pas une succession d’anecdotes que des politiciens peuvent détourner pour les besoins de leur communication, (comme ces gens de droite qui évoquent la mémoire de Jaurès ou de Guy Moquet !)
C’est pourquoi je n’aime pas l’expression "Devoir de mémoire" : On devrait plutôt parler de " Devoir d’Histoire ".
Ce qui n’empêche pas la malice et la bonne humeur...

Cette émission a pour vocation de vous divertir en évoquant quelques étapes importantes de luttes passées entre 1789 et nos jours.
J’espère qu’elle vous distraira autant que je me suis amusé à la réaliser.
Avec le sentiment que, modestement, à son échelle, créer, c’est résister. _ Résister, c’est créer.
Bonne écoute à tous et merci à Jet FM !

Jibédé - La Voix Off - www.polemixetlavoixoff.com