L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Les RDV de la rédaction
  3. Archives de la rédaction
  4. 2016 - 2017 // EMISSIONS
  5. Le point de vue de la libre-pe
  6. Le point de vue de la Libre
Votre don de soutien à JET
mercredi 30 novembre 2016

Le point de vue de la Libre Pensée, sam. 3 dec. à 10h

Crèches de Noël dans les bâtiments publics : Retailleau retaillé !
Le point après la décision du Conseil d’Etat du 9 nov. qui interdit les crèches dans les établissements publics.

par Pascal


Les données du problème :
C’est une histoire qui dure depuis trop longtemps et à laquelle le Conseil d’Etat vient de mettre un terme en prohibant, par une décision du 9 novembre dernier, la présence de crèches religieuses dans les bâtiments publics (en l’occurrence dans l’hôtel du département de Vendée à La Roche-sur-Yon et dans la mairie de Melun (Seine & Marne)).
Pour ne parler que de la Vendée, on se souvient que dès 2012, la fédération de la Libre Pensée de Vendée (sous l’impulsion décisive de Jean Regourd, son président) avait demandé au Tribunal Administratif de Nantes que le conseil général de Vendée s’abstienne d’installer tout élément de culte dans les locaux de l’Hôtel de ce département.
Par décision du 14 novembre 2014, le T.A. de Nantes a donné satisfaction à la Libre Pensée.
Décision invalidée par la cour administrative d’appel de Nantes par un jugement du 13 octobre 2015.
En conséquence, La fédération de la Libre Pensée de Vendée de Vendée saisit le Conseil d’Etat fin 2015, lequel a donc rendu sa décision le 9 novembre dernier qui juge en substance :
Par principe, l’installation d’une crèche n’est pas autorisée dans des locaux publics, c’est une atteinte à la loi de 1905 (art.2 et art.28), sauf "lorsqu’elle présente un caractère culturel, artistique ou festif".
On admettra, à moins d’être dogmatique ou aveugle (c’est la même chose au fond) que la présence du petit Jesus, de Marie et de Joseph dans une grotte miniature constitue une scène d’essence purement religieuse.
A noter que concernant Melun , la décision du Conseil d’Etat va dans le même sens, en s’appuyant également sur les les articles 2 et 28 de la loi de 1905.
Messieurs Retailleau, Villiers, Ménard (Béziers) et consorts vous voilà retaillés !

De tout cela il sera question avec :
Jean Regourd, président de la fédération de la Libre Pensée de Vendée.
Gérard Plantiveau, du groupe de la Libre Pensée de Nantes.

Au menu également, une présentation de la réunion publique du mercredi 14 décembre 19h30, à la Maison des Syndicats de Nantes :
"Pour un monument en hommage aux 639 fusillés pour l’exemple de 1914-1918, sur la ligne de front"
Avec la participation de Nicole Aurigny, présidente de l’Association pour l’érection d’un monument en hommage aux fusillés pour l’exemple.

"Le point de vue de la Libre Pensée" , une émission proposée par la Libre Pensée de Loire-Atlantique et la radio Jet fm .





Documents joints