L’association JET connaît une situation budgétaire difficile menaçant sérieusement la poursuite des activités de l’association et la pérennité des emplois.

Si petite soit votre contribution*, plus que jamais, la 100aine de bénévoles et les 8 salariés de JET ont besoin de votre soutien pour continuer l’aventure.

1 mois pour soutien financier JETFM

1 mois pour soutenir JET, du 1er au 31 décembre 2017

Soutenir JET, c’est agir pour : Je donne Plus tard

Pour vos messages de soutien : sur la boîte mail auditeur@jet-asso.fr
et/ou via le répondeur auditeur au 02 28 25 23 90, nous les relayerons à l’antenne !

MERCI pour l’aide que vous pourrez nous apporter.

 * Dons défiscalisables, paiement sécurisé avec émission automatique d’un justificatif de paiement.

JETFM 91.2FM

Le direct
  1. Accueil du site
  2. Émissions
  3. Théâtre à l’oreille
  4. Archives saison 2016-2017
  5. Théâtre à l’oreille de janvier
Votre don de soutien à JET
mardi 17 janvier 2017

Théâtre à l’oreille de janvier 2017

Le théâtre au féminin !

par THEATRE A L’OREILLE

Nous avons choisi trois femmes pour notre première émission de janvier, Denise Bonal, Marion Aubert et Lucie Depauw, trois femmes, qui, ni dans le fond, ni dans la forme, ne correspondent aux clichés de la littérature féminine.

Denise Bonal est née en 1921 et décédée en 2011. Elle a reçu le Molière du meilleur auteur francophone vivant en 2004 pour " Portrait de famille ". Son théâtre excelle à lier l’intime et une forte conscience sociale, les petits riens et les grands desseins. Ses personnages sont des gens ordinaires, ouvriers, femmes fortes, à l’instar de ceux que vous allez découvrir dans l’extrait de Portrait de famille.

résumé : une femme de ménage, Louise, abandonnée par son mari et usée par une vie difficile, tente de faire face aux tribulations de ses trois grands enfants, résolument allergiques au travail. Un fils aîné, Albert, qui vient de rater sa 5e tentative de suicide, le fils cadet Patrick,sortant de prison qui s’amourache d’une jeune kabyle et une fille Armelle, aigrie et enceinte de son amant chômeur et pique-assiette, Raymond.

Marion Aubertest une comédienne et auteure de théâtre née à Aurillac en 1977. Bien que jeune encore, elle a déjà une bibliographie impressionnante à son actif. Féministe, provocatrice, caustique, elle nous bouscule, elle remet en cause nos certitudes.

Elle a écrit sa pièce "Débâcles", suite à une visite à son grand-père qui lui avait confié des lettres, documents, photos et raconté la douleur toujours vivante de la perte d’amis pendant la deuxième guerre mondiale.

A propos de cette pièce, elle écrit : "je voulais écrire une épopée de la résistance française. J’ai écrit un feuilleton tragi-comique sur la défaite (et l’amour). Les personnages de la pièce sont pathétiques. Pétris de désirs. Humiliés. Humiliants. Défaits. Grandioses. Tristes et drôles en même temps. Vivants. Infiniment vivants. Ce n’est pas du tout un hommage à mon grand-père".

Lucie Depauw est de la même génération que Marion Aubert mais a beaucoup moins écrit pour le théâtre qu’elle, sa carrière a commencé dans le cinéma et l’audiovisuel. Le projet de la pièce "Dancefloor memories" est né d’une commande sur le thème de l’infidélité. Alors, oui, on a bien le trio mari, femme, amant, cher au théâtre de boulevard, sauf qu’ici, les trois personnages, Pierre, le mari, Marguerite la femme et Garry, l’amant, ont entre 70 et 80 ans et que Pierre est atteint de la maladie d’Alzheimer. En cinq mouvements où s’entrecroisent dialogues et récits, deux hommes et une femme au soir de leur existence, racontent donc, pour braver la vieillesse et la mémoire qui s’en va, la beauté de l’amour et du désir. c’est beau, pudique, drôle et poétique !